06 avril 2012

Enfin, la suite du voyage au Maroc...

De la plaine du Souss à l’Atlas

Tarroudant (15 mars au 18 mars): Pour regagner la vallée du SOUSS, nous traversons les montagnes de l’anti atlas et ses villages accrochés, ses cultures en terrasse, que du bonheur ! Arrivés dans la vallée nous retrouvons les orangeraies, citrons et cultures d’agrumes à foison. Nous arrivons à la petite Marrakech, Taroudant, la mère ou grand-mère de Marrakech selon les dires des habitants. Nous faisons un premier tour de la ville, le soir venu, qui nous laisse une très agréable impression. Marché berbère, souk arabe, quartier des tanneurs, ville entourée de rempart et belle médina tous les ingrédients sont réunis pour un séjour riche en découverte. L’atmosphère que dégage la ville est agréable et détendue et nous tombons sous le charme.

136 TAROUDANT DU 16 AU 18 MARS (2)  136 TAROUDANT DU 16 AU 18 MARS (6)

Nous rencontrons un herboriste avec qui nous passerons une après midi à discuter en sirotant du thé. Il fait un doctorat de sociologie autour de la relation de l’herboriste et de la femme marocaine, c’est un régal de l’écouter. Nous profiterons aussi de son honnêteté pour faire nos emplettes d’épices et d’huile chez lui. Nous rencontrons aussi des ch’tis d’origine marocaine ayant leur famille à  Tarroudant et nous passerons aussi d’agréable moment en leur compagnie. La seule désagréable rencontre sera celle d’un serpent juste à l’arrière du camping car tombé des jardins…

136 TAROUDANT DU 16 AU 18 MARS (7)

Taliouine (18 au20 mars) Tout au fond de la plaine du  Souss , nous sommes à Taliouine , la région du safran. Malheureusement nous n’aurons pas le temps de découvrir la région car Loïc se fait mal  il se tord la cheville) et nous écourterons notre séjour pour aller sur Ouarzazate consulter un docteur.et bien sur pas de photo.

Ouarzazate (20 au23 mars) Nous reprenons la route et nous découvrons des paysages minéraux changeants de couleurs à chaque virage. Nous sommes un peu contrariés et inquiets et nous ne pouvons profiter pleinement des vues. Après avoir pris rendez vous à la clinique privée, nous partons nous installé au camping. Sur le chemin de la clinique, nous retrouvons la famille Berteau en escale aussi sur Ouarzazate et comble du hasard et de la chance, ils ont dans leur camping car des béquilles et une attelle pour les entorses. Nous voilà donc paré pour la suite reste à avoir le diagnostic.

C’est une entorse, immobilisation sans plâtre pour le moment … nous nous retrouvons donc les deux familles au camping pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Le lendemain, nous partirons doucement visiter la casbah et la médina de Taourirt.

137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (5)  137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (9) 

visite de la casbah

137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (12)  la médina

Loïc peine un peu avec ses béquilles ; il va falloir adapter notre programme à ce nouveau fait.

Puis l’orage arrive, un bel orage avec grêle torrent d’eau et nous voilà trempé. Stéphane a pu avoir un taxi et il est rentré avec  Loïc et valentin. Eric a pu mettre les deux petits sur son vélo et filé au camping car. Reste les trois drôles de dames, à se geler sous la pluie et la grêle. Tout les taxis sont pris et nous aurons l’occasion de patauger dans l’eau qui dévale les rues jusqu’aux genoux. C’est une bénédiction pour les marocains, toute cette pluie mais il faut reconnaitre que cela mouille fort et que la température chute …

Jeudi 22 mars. Nous avons encore envie de découvrir le monde et nous avons trouvé une solution magique…..

137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (18)  137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (19)

les 4 Peuch au Népal                                    Les 4 Peuch en chine

137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (25)  137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (29)

les 4 Peuch en Sicile                                      Les 4 Peuch en Egypte

 

La visite des studios de cinéma de Ouarzazate.

137 OUARZAZAT DU 20 AU 23 MARS (21) l'envers du décor

Il y a une grosse quantité de film tourné au Maroc et la construction des décors est vraiment impressionnante. On se régale. Pour Loïc la visite se fait à dos  de Stéphane ou bien en béquille, nous lui avons pris un tabouret pour s’asseoir de temps en temps.


Vendredi 23 mars, il pleut, il pleut et il pleut….Nous reprenons la route pour la vallée du Dadès.

Skoura (23 -25 mars) il pleut , nous faisons quelques tours à pied pas loin . Loïc s’enfonce avec les béquilles. On fera donc découvrir le poker et d’autres jeux à la famille Berteau en plus des corvées quotidiennes.

138 SKOJURA LE 23 MARS 1  138 SKOURA LE23 MARS (2)

séance de henné pour les artistes                   courses pour les sportifs

El kelaa m’gouma et la vallée rose( 25 au 30 mars ): étape dans le camping  d’un super hôtel trois fois trop grand et délirant (colonnes grecques , maisons troglodytes , chambres et suites royales , piscine…). Le lendemain, nous partons dans la vallée rose. Les paysages sont roses et le contraste avec le vert au fond de la vallée est saisissant. Les vues s’enchainent, splendides  et époustouflantes.

 139 VALLEE DES ROSES DU 26 AU 27 MARS (12)  139 VALLEE DES ROSES DU 26 AU 27 MARS (18)

139 VALLEE DES ROSES DU 26 AU 27 MARS (19)  139 VALLEE DES ROSES DU 26 AU 27 MARS (22)

139 VALLEE DES ROSES DU 26 AU 27 MARS (21)  

 

Eric voudra aller s’installer en premier dans un camping idéalement placé en surplomb dans le village de Bou Tharar(1600m). Malheureusement, mauvaise manipulation, terrain trop mou et :ou  engin trop lourd, il restera dans le virage .

139 VALLEE DES ROSES DU 26 AU 27 MARS (10)

 

Nous essaierons à plusieurs à le pousser et après de mains efforts il arrivera à redescendre. Nous nous installerons du coup au bord de la route, après avoir bu un thé avec les forçats du jour. C’est quand même très beau… Mardi, nous allons aller jusqu’au bout de la route, du moins jusqu’au bout du roulable en camping car, car la piste continue mais cassante. La famille Berteau s’est séparé en deux les deux hommes (Eric et valentin) sont partis en vélo et les petits restent avec Christelle. La route grimpe au travers des gorges jusqu’à rejoindre les plateaux au pied du M’Goun, 4071 m. Les sommets et les massifs enneigés ferment l’horizon, le haut atlas est là. C’est impressionnant. Pour nous il ne nous reste plus qu’à faire demi-tour. Nous redescendons la vallée jusqu’à El Kelaa M’Gouma(1500m) . Nous faisons un tour à la coopérative de poignards où nous découvrons les couteaux berbères et touaregs pour les costumes de fêtes. Il s’agit de couteaux de décorations fabriqués en lames de suspensions de camions et richement décorés. Nous retournons nous posés au camping de l’hôtel. Dans la soirée, des campings caristes avertis feront une leçon à l’employé du camping sur les fils électriques et au final , nous nous retrouvons sans électricité. Nous devons unir nos rallonges électriques avec notre voisin pour atteindre les prises postées à l’autre bout du camping. Encore des donneurs de leçons médisants les installations marocaines et faisant … tout le monde.

Mercredi  28 Mars, c’est le jour du souk à Kelaa. Nous entendons les bonimenteurs au loin, tout le monde va faire ses courses, voir ce qui se passe, c’est un temps important dans la vie de village. Nous y ferons nos courses comme tout un chacun. Au menu du jour, poulet fraichement tué et pommes de terre sautés. Les enfants ne se tiennent plus de joie. La pluie continue de tomber avec quelques courtes accalmies. Nous découvrons que nos voisins de camping sont d’anciens bouquinistes (Serge et Nadine), nous échangerons donc sur nos plaisirs de lire et quelques livres autour d’un thé avec 2 autres voyageurs  (Mathieu et  jenny). Serge et Nadine ont tout vendus et ils se promènent depuis 4 ans dans leur camping car un peu partout, Espagne, Portugal, Maroc, France…

Jeudi, jour de lessive et passage du tour du Maroc en vélo (Le tour de France local). Aucun rapport entre les deux à part le fait que cela a rempli la journée que nous finirons à jouer à la pétanque avec Serge et Nadine.

140 EL KELAA M GOUNA DU 27 AU 29 MARS (3)  140 EL KELAA M GOUNA DU 27 AU 29 MARS (5)

Vendredi 30 mars, nous quittons El Kelaa pour les gorges du Dadès et à la pause midi, nous retrouvons sur le bord de la route la famille Berteau qui elle quitte les gorges. On devrait se retrouver dans 2 ou 3 jours. Inch’allah…

Les gorges du Dadès  (30 mars-1er avril) : Nous traversons des paysages rougeoyants à cause de la terre mouillée et de la boue qui a dégoulinée le long des flancs de la montagne. Les gorges sont superbes mais les orages de ces derniers jours ont grossi les rivières qui coupent les routes, nous ne pourront pas aller jusqu’au bout ( au km 60), l’oued occupe la route avec beaucoup de courant au Km 34.

141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (1)

L’eau monte et la route risque d’être coupée dans la soirée au km 25.

141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (2)

Nous ferons le petit tour des gorges

141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (4)  141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (5)

et nous installons dans un camping au km 15 face à un massif rocheux appelé les « pattes de singes ».

141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (7)  141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (10)

141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (11)

Le lendemain , nous retrouvons Serge et Nadine et nous échangerons les bons plans de Turquie contre les bons plans du Maroc. Ines et Loic rencontreront les enfants de notre hôte, et ils passeront des petits temps ensemble à dessiner ou à se balader ( pour Ines seulement).

141 DADES DU 30 AU 1 AVRIL (14)

Loic  s’impatiente avec ses béquilles. Nous arrivons dans une période  difficile pour lui.

Les gorges de Todra (1er et 2 avril): nous reprenons la route, pour changer de vallée et de paysages. Les rivières sont toujours en crue et les jeunes garçons sont chargés de déblayer les routes encombrées de boue à la pelle.  La palmeraie de Tinehrir est splendide et s’étire jusqu’aux gorges.

142 TODRA DU 1 AU 2 AVRIL (1)  142 TODRA DU 1 AU 2 AVRIL (2)

Nous sommes arrêtés sur la route par la famille Berteau qui a entendu notre camping car au loin (faisons-nous un drôle de bruit ?). A peine installé au camping a coté d’eux que l’orage éclate et nous force à nous refugier dans nos camping car respectif. La météo est toujours instable et nous nous questionnons sur la suite du parcours. Finalement, nous abandonnerons l’idée du grand tour à l’intérieur des gorges pour plus de sécurité. Le lendemain , nous irons nous balader au fond des gorges du todra avant de reprendre la route.

142 TODRA DU 1 AU 2 AVRIL (9)

Tinedjad, jorf (2 et 3 avril): sur la route vers l’erg de Cherbi, nous faisons des haltes culturelles. Un musée, pour découvrir les anciens métiers, la vie berbère et la calligraphie. Sur le bord de la route, nous voyons passer les troupeaux de chameaux. Plus loin, Stéphane devra aller vérifier à pied la profondeur d’un oued  grossi par les pluies avant de s’élancer dans le passage à guée.

143 JORF LE 3 AVRIL 18 valentin au milieu du gué a pris la photo

Finalement, nous stopperons pour la nuit à Jorf. Nous sommes au milieu de Khetara, ; les canaux souterrains qui amènent l’eau dans les oasis. A la surface n’est visible que les puits plongeant dans le canal.

143 JORF LE 3 AVRIL (3)  143 JORF LE 3 AVRIL (5)

143 JORF LE 3 AVRIL (6)  143 JORF LE 3 AVRIL (14)

143 JORF LE 3 AVRIL (9)

Rissani-Merzouga  (3-7avril) : un petit tour au souk de Rissani , nous permettra de déguster la pizza berbère. Viande de bœuf ou poulet, persil, coriandre,  œuf, oignon le tout dans une pate à pain et enfilé au four, une sorte d’empanadas géant et très bon. Pour les courageux, je promets une dégustation des recettes apprises en route à mon retour. Pour le couscous et le tajine,j’ai des cobayes sous la main et je m’améliore.

143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (1)  143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (3)

troupeau de dromadaire sur le chemin            en vue des dunes

143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (6)

Nous nous installons dans un petit camping (parking) au pied des dunes. La famille Berteau est avec nous. Au programme ; jeux dans le plus grand bac à sable jamais vu, balade en haut des dunes, discussion avec la faune locale et méditation contemplative.

143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (9)  143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (15)

vues du camping car

143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (19)  143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (20)

vues autour ....

143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (23)  143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (24)

la traversée du désert                                 montée des dunes

143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (27)  143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (31)

en haut des dunes....                                   entrainement pour Koh lanta

143 MERZOUGA DU 3 AU 7 AVRIL (39)  les 4 Peuch à Merzouga

Le paysage est propice à l’inspiration et avec Ines ,nous ressortons crayons, pastels et pinceaux. Loic commence à poser le pied par terre et l’impatience le dévore…

 

Posté à  Merzouga , le 6 avril, 26°C, 650 m d’altitude, 23 000 km au compteur.

Posté par Les 4 Peuch à 19:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Enfin, la suite du voyage au Maroc...

    envoyez-nous du soleil !

    Merci pour ces pages ensoleillées !

    Cela nous réchauffe, et on aimerait nous aussi découvrir ces paysages. Avez-vous entendu le chant des dunes ? C'est un phénomène particulier et cela doit être fabuleux.
    Déformation professionnelle : je suis curieuse à propos des réseaux d'irrigation...
    je vous pousse à être encore plus curieux,
    mais c'est cela qu'il y a de bien avec votre périple raconté en images et vos commentaires c'est qu'on se sent stimulés et qu'on a envie d'en savoir encore plus... merci beaucoup !
    et une bise pour Loïcourage !

    Posté par Céline M, 06 avril 2012 à 21:20 | | Répondre
  • C'est pas le pied !!!

    Enfin , si c'est super beau, énorme, sauf pour Loïc, euh , enfin... comment dire c'est la cheville :p !!!

    Posté par Laurent, 06 avril 2012 à 22:52 | | Répondre
  • Que la route est belle, on dirait parfois " Le salaire de la peur " , et quelle poussiere ! Bonjour le ménage...
    On vous envie, le maroc ça a l'air grandiose, le désert avec ses dunes, la montagne marsienne et les gens souriant, un vrai dépliant touristique...on suivra peut être un jour ce chemin avec dans la tête toutes vos aventures...Je wouhaite à Loïc de retrouver son pied, je compatie avec ma tendinite du coude...!

    Posté par L'animal, 07 avril 2012 à 12:26 | | Répondre
  • Salam les Marocains

    Bon courage a Loic car cela doit etre frustrant et ralant de ne pas pouvoir dévaler les dunes.
    Je me ferai bien une petite méditation au beau milieu de ces splendides paysages. Ils semblent si apaisants.
    Je veux bien aussi faire le cobaye en ce qui concerne le couscous, la pastilla ou autres...
    En ce qui concerne le serpent,je vous le laisse.
    Vous avez super bonne mine le Maroc vous va si bien!!! Bisous
    Bisous

    Posté par zazou, 07 avril 2012 à 17:53 | | Répondre
  • coucou loïc

    j'espère que tu vas mieux. Ça a l'air super ton voyage mais est ce que les repas sont bons ?
    A bientôt
    Romain

    Posté par romain, 08 avril 2012 à 17:15 | | Répondre
  • Décidément, Maroc est un pays pleines de surprises, très bon récit!

    Posté par séjour, 13 avril 2012 à 08:23 | | Répondre
  • Coucou

    Coucou Loïc j’espère que tu vas mieux? Soigne toi bien. le paysage à l'air d’être très jolie.
    A bientôt. Bon voyage
    Clément

    Posté par Clément Boudrie, 17 avril 2012 à 13:30 | | Répondre
Nouveau commentaire