08 novembre 2011

GRECE et TURQUIE

LA GRECE du NORD

Les météores (14 au 20 octobre)

85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (12)

Vendredi  14 octobre : Nous trouverons une place de camping à KASTRAKI  au pied des météores. Nous faisons les cours pendant que Stéphane cherche la panne des feux de routes et la pluie vient nous rejoindre en soirée. La Grèce est en  crise. La gérante du camping, nous explique que depuis l’an dernier le gasoil  a augmenté de  250 %. Que les taxes s’envolent et que pour beaucoup travailler ne sert plus à rien. Il y a des politiciens véreux qui  s’en mettent plein les poches. Athènes est en grève et Thessalonique aussi. Nous mangeons, le soir, au restau du camping des brochettes de viandes au feu de bois pendant que la cheminée chauffe (et oui , il fait froid d’un seul coup).

Le lendemain, Pluie  toute la journée, grand froid. Balade dans le village à la nuit tombée. Découverte de petites églises orthodoxes.

85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (7) 85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (8)

la boulangerie                                                  le village de Kastraki

Dimanche 16 octobre : visite de 4 monastères orthodoxes accrochés au piton. Nous visitons en premier l’Agios Nikolaos le plus long escalier à montée. La vue d’en haut est superbe. Après , on part sur le monastère du grand météores , le mégalo… (Qui veut dire grand ou le plus grand….) qui est vraiment superbe. Repas au burek grecs (les meilleurs reste les bureks albanais) juste avant la visite du monastère de varlaam puis on finit avec l’agios Stéphanos qui est un monastère avec des bonnes sœurs. Plein de belles images, nous pouvons redescendre sur terre et dans la vallée.

85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (1)  85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (2)

85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (3)  85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (4)

Lundi 17: Ca y est cela devait arriver, c’est le départ de Ronan. Il prend le bus pour Athènes afin d’attraper  un avion pour la péninsule arabe qui veut parcourir en vélo. Cela fait drôle de se retrouver à 4. Nous avons perdu le 5ème élément.

Mardi : 18 octobre : balade sur les sentiers au dessus du cimetière et dans les météores. Plein de petits sentiers partent entre les montagnes.

85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (5)  85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (6)

85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (10)  

Le lendemain, après la classe, c’est l’arrivée des ZEP. On en profite pour faire une balade, des matchs de foot, de rugby et un repas au restau.

85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (11)  85 METOR DU 15 AU 19 OCTOBRE (9)

Des météores à la thrace.

Jeudi 20/10 : c’est le départ. On part pour la grande ville la plus proche, Trikala, en espérant que la grève n’a pas gagné le coin. Nous trouvons un magasin Ford ouvert pour faire la Vidange, et la réparation des lumières. Des tas d’ordures géant traine au bord des routes. Les effets de la grève sont visibles et odorants. Puis nous repartons vers la cote et le nord en direction de l’Olympe dont on fera le tour avant d’arriver à  Vergina (site unesco).En chemin, nous trouvons une station pour remplir nos bouteilles de gaz.

86 ALEXENDOUPOLIS DU 22 AU 24 OCTOBRE (1)  champs de coton

Vendredi 21/10 : Nous repartons de Vergina vers Thessalonique que nous évitons car la grève et les manifestations y sont importantes ; pas de ramassage d’ordures depuis un bon moment et plus de diesel.  Sur l’autoroute au niveau d’Alexandroúpolis , nous avons une fumée dans le camping car. Arrêt à Alexandroúpolis, recherche d’un garagiste . Tout le monde nous indique le mécanicien Forddans une petite ruelle en pente. Il est 6 heures et nous allons le sortir de table un vendredi soir. Il ne parle que le grecs. On mime , bruite la panne. Il regarde , et part à la recherche de traducteur eventuel dans le village. Cette quête devient celle de plusieurs personne et on voit des gens sortir de différents magasins, interpellant un autre et la demande se propager ainsi dans la ville. Finalement, le vendeur de kebab parle anglais et nous sert d’intermédiaire.  Le rendez vous est pris pour le lendemain. Pour cette nuit, on dormira au bout de la rue.

Alexandroúpolis : 22  au 25 octobre

Samedi 22/10 : à 8 h , nous sommes en piste pour le premier essai de réparation,. Pendant ce temps , nous faisons la lecture dans la rue. Essai raté, c’est l’annonce de la grosse réparation. Nous n’avons pas le choix il faut changer la boite de vitesse. Il s nous en trouve une pour lundi en deuxième main. Les travaux devraient être terminés mardi après midi. En attendant nous partons au  camping au bord de la plage.

86 ALEXENDOUPOLIS DU 22 AU 24 OCTOBRE (9)  86 ALEXENDOUPOLIS DU 22 AU 24 OCTOBRE (19)

Le lendemain, nous faisons une  balade dans la ville. C’est une ville frontière aux portes de l’Asie et La gare accueille ses clandestins. Au camping, nous rencontrons des franco mexicains qui font un tour du monde à vélo. Nous ferons un après midi-gouté ensemble fort sympathique.

Lundi 24/10 : à 9 h coco est  chez le garagiste et les Peuch à l’hôtel, tel une tortue sans carapace. Et puis dans l’après midi, bonne nouvelle ; Les Zep sont  au camping, nous enfourchons nos vélos et nous partons les rejoindre.

Mardi 25/10 : Nous faisons les évaluations de la période à l’hôtel puis nous allons à 13 heures récupérer  coco.

86 ALEXENDOUPOLIS DU 22 AU 24 OCTOBRE (21)  Wassili et son père ; les sauveurs de COCO.

Enfin c’est le Départ pour la Turquie. Nous emporterons un dernier souvenir de ce coin ; on accroche le store en ville. On verra pour les réparations plus tard.

LA TURQUIE

C’est un vrai Passage de frontière qui nous attend. Entre la Grèce et la Turquie cela ne semble pas le grand amour et chacun déploie ses forces de chaque côté de la rivière, histoire d’impressionner son adversaire. 3 ou 4 postes frontières plus loin, La route filent à travers un paysage surchauffé. L’état de la route n’est pas des meilleurs et il y a un petit quelques choses de l’Albanie qui flottent dans l’air. Nous avons quitté l’Europe. Nous découvrons au bord des routes les fabriques de fromages, les paysages, et la conduite turque. Nous pouvons décerné la première place des mauvais conducteurs aux turcs.

ISTAMBUL du 26 au 29 octobre

L’arrivée à Istanbul. Des voitures partout, des klaxons, des routes dans tous les sens. L’instinct de survie est le sens le plus important pour pouvoir circuler à Istanbul en voiture comme à pied d’ailleurs. Après des embouteillages, des passages en force, nous arriverons au bord du Bosphore, vers la corne d’or à la recherche du parking pour caravane. Nous trouvons en premier, un otopark , il ne vaut pas nous garder car il n’est pas surveiller toute la nuit et nous envoie 5OO mètres plus loin. Mais nous tournons en rond sans jamais trouver le fameux parking indiqué sur les sites pour camping car. Finalement, nous repartons voir le gardien du premier parking qui grimpe dans le camping car et nous amène à destination. Enfin à destination, nous nous endormons dans le vacarme de la ville fourmilière. Il est 21 H.

Mercredi 26/10 : Notre parking est le parking d’un terrain de foot surveillé 24 h sur 24.Nous avons accès aux vestiaires et donc aux douches, WC …et nous avons droit à l’électricité ; un vrai camping à 10 minutes à pied de la mosquée bleue, le pied.

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (19)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (32)

Nous finissons les dernières évaluations, et heureux nous filons pour notre première visite de la ville. Pour commencer au menu du jour Le grand bazar et son quartier, 3 mosquées dont la mosquée  bleue.

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (3)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (6)

Il nous tardait d’être là. Dans le quartier nous trouvons même une laverie, nous allons reprendre figure humaine.

Jeudi 27/10 :C’est le 1 er jour de vacances (ce qui signifie pour nous sans classe). Au programme du jour, le bazar égyptien ou marché aux épices, la mosquée de Soliman le magnifique et bien sur La poste pour envoyer le courrier au CNED.

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (40)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (44)  scène de rue

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (49)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (50) bazar égyptien

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (70)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (73) 

la poste                                                     mosquée de soliman

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (79)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (86)

port de pèche à coté de nous

Le lendemain, on continue avec la basilique citerne, aya sofia,  et bien sur la mosquée bleue et les vieux quartier au bord du Bosphore que l’on a pas vu. Dans les petites ruelles, on verra le tournage d’un film.

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (38)

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (91)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (100)

basilique citerne                                             petit restau

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (115)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (120) sainte sophie

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (122)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (131)

sainte sophie                                                 la mosquée bleue

 87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (125)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (128)

la mosquée bleue

Sur notre Parking, des campings cars turcs sont arrivés ce sont des régisseurs des films en tournée dans la ville et leur véhicule sert de coulisses mobiles. Istanbul est une ville envoutante. Nous y avons déjà fait un séjour de 15 jours, il y a 14 ans , mais le charme est toujours aussi puissant.

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (132)  87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (134)

Samedi 29/10 : Nous partons vers l’autre rive de la corne d’or, le pont Galata, la tour Galata et le quartier Péra et Galata. Pour le retour, nous ferons une  traversée en bateau taxi(magique une fois de plus).

87 ISTAMBUL 26 AU 29 OCTOBRE (137)

Je crois que je pourrais encore rester 10 jours de plus ici , à part le bruit qui fatigue , je suis totalement envoutée ….

SAFRANBOLU

Dimanche 30 : départ pour Safranbolu non loin de la mer noire à l’est. Aujourd’hui, c’est le Changement d’heure, nous remettons nos montres à l’heure et constatons avec tristesse que la nuit se couche à 16H30.Nous arrivons au village (classé Unesco) et nous partons à sa découverte  et de ses fameuses maisons Ottomanes.

88 SAFRABULU 30 OCTOBRE (2)  88 SAFRABULU 30 OCTOBRE (3)

88 SAFRABULU 30 OCTOBRE (8)

Nous découvrons ainsi que les maisons que nous avons admiré en Albanie à Bérat  sont des maisons ottomanes (nous qui trouvions un petit air népalais à cette ville… ).Nous retraçons ainsi les différentes invasions turques.

LA CAPPADOCE  du 31 au 7 novembre

89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (2)  89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (3)

Au matin du Mardi 1er     , autour de 6 heures, nous découvrons des montgolfières dans le ciel bleu de Cappadoce, encore de la magie.

89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (8)

Nous décidons de visiter le musée de plein air avec ses églises rupestres du 10 ème siècle et sur le chemin nous rencontrons les Zep. Le site est splendide (encore un classé Unesco) et nous enchainons avec une balade dans le village, un petit restau, et le soir un repas en commun avec les zep autour d’une soupe au potiron (pas local mais calant).

89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (20)  89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (24)

89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (26)  89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (44)

Mercredi 2 novembre: -4°c le matin. Tout est gelé. Nous partons, pour une balade dans la vallée rose où nous rencontrons une nouvelle famille de français en voyage (Stéphanie, Pierre et leurs trois enfants). Lors de la journée et de la soirée il nous raconterons leurs voyages au Maroc et nous donnerons les sites à ne pas rater. Les zep repartent et nous nous filons à pied dans  la vallée rose et dans  la rouge.

89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (31)  89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (51) 89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (35)  89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (52)

Le soir, nous prendrons le repas en commun avec la famille et nuit dans la rose valley.

Jeudi 3 :

89 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVEMBRE (55)  nous avons dormir sur une piste de décollage, il est 6h du mat

Nous enfourchons nos vélos et nous filons tel le vent froid qui nous givre sur place vers  la love valley, où nous ferons un grand ( à peu près 20 kg ) ramassage de pomme. Comme il fait de plus en plus froid nous décidons de partir pour  des sources d’eau chaudes mais les piscines sont extérieures et  il fait beaucoup trop froid. Nous retournons au camping de Göreme.

Vendredi : C’est le jour de reprise des cours, il fait très froid, il à neigé à 10 km. Nous faisons une petite sortie au marché et nous revenons chargés après nos achats de graines (lentilles, pois chiches, riz).Le lendemain, le froid est toujours là , mordant, nous faisons tout de même une balade dans la partie troglodyte du village et dans la Zemi Vallée. C’était superbe.

90 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVENBRE (1)  90 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVENBRE (2)

Les Zeps nous ont passé des émissions de « c’est pas sorcier » sur la Cappadoce. Et du coup, nous arrivons à mieux lire les paysages.

Dimanche 6 novembre : Nous partons faire le tour touristique de Cappadoce avec au programme site de cheminées de fées, pigeonniers, vallée profondes et grandes villes. Aujourd’hui, veille de la fête du mouton, il y a des moutons égorgés un peu partout d’autres fuient poursuivis par leurs bouchers. En ville, les pompiers nettoient le sang sur la route. Toute l’activité tourne au ralenti. C’est un peu spécial.

90 CAPADOCE DU 1 AU 6 NOVENBRE (6)

L’après midi, nous irons visiter une ville souterraine et c’est encore une fois magique et extraordinaire.( et aussi classé unesco…)avant de filer nous poser pour la nuit sur la place du village de ilhara.

Lundi 7 novembre : Cette nuit il a fait très froid, toutes les vitres sont pleines de gels. Je pense qu’on est descendu autour des -6°c. Après 2 heures de cours, nous partons faire une balade de 6 km dans la vallée d’ILhara au fond d’un canyon où l’on trouve une centaine d’églises rupestres avec encore des traces de leurs fresques. Des églises troglodytes bien sur.

91 ILHARA LE 7 NOVEMBRE (1)  91 ILHARA LE 7 NOVEMBRE (4)

91 ILHARA LE 7 NOVEMBRE (14)  91 ILHARA LE 7 NOVEMBRE (16)

91 ILHARA LE 7 NOVEMBRE (6)

De retour, nous reprenons la route et nous sommes bluffés par les montagnes enneigées qui inondent l’horizon des hauts plateaux par leur blancheur. C’est magnifique !! Mais nous continuons et nous prenons la route de la soie et des caravansérails qui la jalonnent pour s’arrêter à Sultanhani . Nous visitions un caravansérail en bel état qui montre bien l’organisation des haltes en ce temps-là. Le soir , notre hôte au camping Kervan , nous offrira du riz et du kebab ainsi que du thé 

 

 

Posté par Les 4 Peuch à 09:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur GRECE et TURQUIE

    changement de saison

    aprés la chaleur de l'été,il est temps de mettre le blouson. mais cela n'empêche pas les valeureux aventuriers de continuer CHAPEAU
    MERCI
    BISOUS A VOUS TOUS

    Posté par nathaliee, 08 novembre 2011 à 22:39 | | Répondre
  • Cappadoce

    Bonjour,
    Nous sommes en famille (3 enfants) en Turquie, direction la Cappadoce, ce soir 09.11 au camping Kervan de Sultanhani...
    Je pense qu'on s'est croisé hier 08.11 entre Beshehir et Konya (nous avons dormi hier à Konya).
    Avez vous une plaque 31 ?
    Dommage qu'on ne se soit pas rencontré ici cela aurait été sympa ... Peut-être plus tard ...
    Notre blog : http://family-berteau-on-the-way.blogspot.com/
    A bientôt peut-être.
    La famille BERTEAU

    Posté par Eric, 09 novembre 2011 à 19:01 | | Répondre
  • Toujours au rendez vous!

    Malgré le froid, vous etes toujours la pour nous faire voyager et nous amener le soleil du depaysement.Merci pour tout cela, j'ai grand plaisir a vous lire.
    Je partage avec vous la magie de la Turquie.
    Bisous a vous quatre.
    J'attends avec impatience le prochain rendez vous.

    Posté par zazou, 09 novembre 2011 à 20:31 | | Répondre
  • Ola

    Coucou les Peuch.

    voilà je viens de lire la Turquie ce qui m'a permis de faire une pause dans notre rythme de fou. bon d'accord on est dimanche il faut beau et bon, je n'ai pas trop à me plaindre.
    des gros bisous à bientôt,

    Posté par Cath, 13 novembre 2011 à 13:50 | | Répondre
  • Je ne comprends pas

    Ben...Je ne comprends pas, moi depuis bientot deux mois, j ai entre 35 et 40...C est chouette non ??
    Bon, et bien meme avec le froid, vous me faites envie da ller par la bas, mais comme je n ai pas le don d ubiquite, ce sera pour plus tard !

    Posté par Ronan, 19 novembre 2011 à 17:21 | | Répondre
Nouveau commentaire